Jeux, jouets, activités physiques et mentales… gages de santé et d’équilibre

jeux1Au cours sa journée, à la maison ou en promenade, dans son environnement quotidien, permettre à notre chien de consacrer du temps non seulement à l’exercices physique mais aussi à lier des relations sociales (intra et inter spécifiques : humains, congénères, autres espèces…), à l’exploration naturelle (sentir, renifler, découvrir, fouiller…) et à la stimulation mentale que tout cela lui procure est essentiel. Et puis il y a ces moments de partages, que sont les jeux et activités avec nos poilus, qui outre le fait de renforcer notre complicité, vont permettre d’enrichir et stimuler son quotidien et ses capacitésjeu2

Les activités et jeux à faire avec notre compagnon, n’ont de limite que notre imagination … et le respect de notre animal !

Pourquoi jouer ou pratiquer des activités avec mon chien ?

Pour le chien, le jeu n’est pas qu’un divertissement, mais un besoin essentiel pour son développement, son éducation et son bien être, qu’il soit chiot ou adulte.

  • Equilibre et bien être physique et mental 
  • Renforce la complicité et la connexion avec ses humains, améliore la confiance réciproque
  • Mobilise des compétences diverses (motrices, sociales, cognitives, …)
  • Bons outils pour l’éducation ou la rééducation. Aide à se canaliser, à se concentrer, …etc
  • Prévient les problèmes de comportement dus à l’ennui et au manque d’activité
  • Améliore ses facultés d’adaptation à son environnement (réfléchir, résoudre un problème, s’adapter et adapter son comportement, …) 

Le jeu apporte des dépenses physiques, mais aussi mentales : En temps équivalent, 1h d’activité mentale = 5h de promenade, 1h d’activité masticatoire = 3h de promenade 

Respecter le rythme du chien… et faire en sorte que ce soit amusant pour lui, comme pour nous !

  • Choisir les activités en fonction de son âge et de sa condition physique, de sa race et de sa morphologie (qui donneront une indication des besoins), sa personnalité et ses besoins spécifiques
  • Diversifier et enrichir son environnement – découvrir et évoluer dans de nouveaux lieux, de nouveaux supports, …
  • Diversifier les jeux, jouets et activités pour éviter lassitude et désintérêt et stimuler ses sens et capacités

cachecroquette

Quelque soit la race ou type de chien, chaque chien est unique et il faut adapter son besoin d’activité à ses aptitudes naturelles, ses besoins spécifiques et son tempérament. La race reste une indication.

Adapter l’activité à votre chien : 

  • Jeunes chiens encore en croissance : avant 18/24 mois, les os ne sont pas soudés ni totalement calcifiés
  • Chiens « brachycéphales » à nez écrasé, face large et plate comme Bulldogs, Carlin, Pékinois,… etc  -> supportent mal la chaleur, problèmes respiratoires => attention, moins endurants aux activités physiques
  • Grandes races types danois, Irish Wolfhound -> articulations fragiles. Phases de croissance rapides => exercices modérés pour éviter les risques de traumatismes articulaires, pas de sauts, …
  • Chiens hyper sportifs, qui ont du mal à s’arrêter : rester vigilant aux problèmes articulaires … et à son état de santé général
  • Chiens présentant des risques de problèmes comportementaux : gestion de son émotionnel, montée en excitation, réactivité, prédation, …etc

Bien construire une cession de jeu 

Construire et mettre en place progressivement, dans le respect mutuel et de façon positive, une séance de jeu contrôlée, (prendre/donner le jouet sur commande, attendre et agir au signal, s’arrêter,…) sans escalade émotionnelle, amène une relation complice avec notre compagnon.

  • Aide à modifier ou améliorer les comportements mal venus  : apprend les auto-contrôles et la tolérance à la frustration, apprend à canaliser les émotions, apprend l’inhibition de la morsure (ex dans les jeux types corde, balle, frisbee -> force de la mâchoire, ne pas mordiller mains ou vêtements,…)
  • Favorise la réflexion, la concentration, 
  • Apprend à contrôler ses mouvements, améliore la proprioception et la conscience de son corps

jouetsfuego

Points d’attention pour le choix des jouets et des activités

  • Adapté à l’âge et la taille du chien (chiots, petits ou grands chiens,…)
  • Résistance du jouet  Taille adaptée à la force ou à la taille de sa mâchoires -(ex : attention aux peluches souvent plus fragiles : risques d’absorption de la bourre ou de morceaux de peluches – Attention à la taille des balles, à leur composition – mieux vaut trop gros que trop petit – Les petits éléments qui pourraient se détacher…etc )
  • Eviter les jeux ou activités physiques intensifs après les repas (en particulier pour les goulus ou les races présentant des risques de torsion de l’estomac)
  • Pour les activités sportives, investir dans du matériel adapté et sécuritaire
    (harnais confortable sans points d’appui gênant les épaules ou le dos, ne frottant pas sous l’aisselle, longes adaptées à l’activité, …)
  • Retirer tout jouet abîmé (principe de précaution !), et éviter ainsi risque d’ingestion de tout ou partie de jouet.
  • Si cession de jeu, ou jouets avec plusieurs chien, s’assurer avant qu’aucun ne fasse de protection de ressource ! Mettre plus de jouets qu’il n’y a de chiens
  • Et de manière générale, surveiller les séances de jeu pour prévenir tout risque

Et pour quelques exemples de jeux et activités plus en détail… c’est par ici !

Un commentaire sur “Jeux, jouets, activités physiques et mentales… gages de santé et d’équilibre

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :